Aller au contenu Aller au menu

 

 

Le parcours "Immunologie" de la mention "Biologie moléculaire et cellulaire" de master a pour but de fournir aux étudiants issus des filières scientifiques et médicales une formation théorique et pratique portant sur les bases fondamentales de la réponse immunitaire (innée et acquise, systémique et locale), sa mise en œuvre dans la lutte contre les agents infectieux (bactéries, parasites et virus) et contre les cancers. Elle propose également une formation en immunopathologie : déficits immunitaires innés et acquis -SIDA-, autoimmunité, allergie et les biothérapies associées. Une large place est donnée aux outils diagnostiques et thérapeutiques issus de l’immunologie : anticorps monoclonaux et produits dérivés, vaccins naturels et recombinants, thérapie génique et cellulaire.
L’enseignement fait participer des intervenants universitaires, médecins, chercheurs et des industriels acteurs de la recherche et du développement, offrant ainsi une vision large de la discipline et permettant d’aborder ses derniers développements, d’ordre fondamental ou appliqué. La formation comprend des stages dans des laboratoires d’excellence situés dans des instituts de recherche et des hôpitaux, à Paris, en Ile-de-France ou en province, dans des entreprises et à l’étranger.
Au sein du parcours "Immunologie", trois thématiques sont proposées : "Immunologie - Immunopathologie" (I2P), "Recherche en immunothérapies innovantes & Vaccination" (RIIV) et "Immunothérapies & Bioingénierie" (ITB). Ces trois thématiques ouvrent vers la recherche, publique ou privée, fondamentale ou appliquée, dans les domaines scientifiques et médicaux de l’immunologie et des biothérapies. Il est à noter que les thématiques I2P et RIIV peuvent également être suivies dans le cadre du programme "Interdisciplinary master in life sciences" (IMaLiS ) de l’ENS-Paris. La thématique "Immunothérapies & Bioingénierie" a également vocation à ouvrir vers les recherches et développements actuels dans le domaine des biotechnologies innovantes à vocation diagnostique ou thérapeutique, les processus de valorisation et d’industrialisation de ces innovations.
Le parcours "Immunologie" propose également un programme international intitulé "Biotherapies & Immunology" en partenariat avec l’Université de Hambourg en Allemagne et l'Université de Rosario en Argentine.


CompÉtences


Compétences disciplinaires : avoir une connaissance approfondie de la biologie en général et des connaissances spécialisées dans certains domaines disciplinaires ; avoir une connaissance des principes et des mécanismes de l’immunologie fondamentale ; maîtriser les techniques de base et les appareillages utilisés en biologie moléculaire, biochimie et biologie cellulaire ; savoir les appliquer dans les différentes domaines de la biologie ; savoir mettre en œuvre une démarche expérimentale.

Compétences transversales : savoir gérer les ressources bibliographiques (bases de données, journaux scientifiques en ligne) et maîtriser la littérature scientifique liée au domaine biologique concerné ; avoir une capacité de synthèse ; savoir faire une analyse critique de résultats scientifiques ; savoir utiliser ses connaissances et faire preuve de créativité pour poser puis résoudre un problème scientifique ; savoir organiser son travail et travailler en équipe ; savoir communiquer ses résultats (exposé oral ou sur poster, rédaction de rapport écrit) et défendre un projet devant des contradicteurs ; savoir apprécier la qualité et la pertinence d’un travail ou d’une démarche scientifique ; maîtriser l’anglais scientifique (niveau certifié B2).


Mots clÉs


Biologie, immunologie, immunopathologie, biotechnologie, biothérapie, recherche & développement


DÉbouchÉs professionnels


L’ensemble des thématiques du parcours ouvre vers la recherche, publique ou privée, fondamentale ou appliquée, dans les domaines scientifique, médical, pharmaceutique ou vétérinaire, afin de préparer une thèse ou dans le cadre d’une insertion professionnelle directe à l'issue de l'obtention du diplôme de master. Les domaines concernés vont de l’immunologie fondamentale à l’immunologie médicale, incluant l’immunité des maladies infectieuses, l’autoimmunité, la transplantation, l’allergie, et la cancérologie, les vaccins et l’immunothérapie. La thématique "Immunothérapies & Bioingénierie" a également pour finalité de former aux métiers de la recherche appliquée et de l’innovation dans ces domaines, et plus largement en sciences biomédicales, dans les entreprises de biotechnologie et dans les laboratoires académiques développant des biothérapies innovantes.


Organisation


En première année de la mention "Biologie moléculaire et cellulaire" de master, l’immunologie est abordée au premier semestre (S1) dans une UE fondamentale "Interface système immunitaire / microbiologie / ensvironnement" (4V003, 6 ECTS), puis le parcours propose au second semestre (S2) une UE d’orientation "Immunologie fondamentale et intégrée" (4V123, 6 ECTS), des UE d’ouverture, en particulier l’UE "Conférences en immunophysiopathologie" (4V393, 3 ECTS) et l’atelier pratique "Cytométrie en flux" (4V251, 3 ECTS), ainsi que l’UE "Immunologie" du parcours M1 santé.
En deuxième année de master, les thématiques "Immunologie - Immunopathologie", "Recherche en immunothérapies innovantes & Vaccination" et "Immunothérapies & Bioingénierie" offrent des enseignements spécialisés spécifiques (UE de spécialisation, 12 ECTS), comme indiqué sur la page de chaque thématique.
Plusieurs UE d’ouverture sont proposées en M1 et M2 comme "Conférences en immunophysiopathologie" (4V393, 3 ECTS), "Conférences sur l’allergie" (5V569, 3 ECTS),  "Immunologie des systèmes" (5V503, 3 ECTS), ainsi que les ateliers formant aux derniers développements technologiques de la discipline et à ses applications comme "Cytométrie en flux" (4V251, 3 ECTS), "Immunomonitorage" (5V575, 3 ECTS), "Cytométrie en flux approfondie" (5V502, 3 ECTS) et "Immunologie intégrative" (5V504, 3 ECTS).


Publics visÉs


Les promotions sont d’environ 40 à 50 étudiants par an (scientifiques, médecins, vétérinaires, pharmaciens, ingénieurs), répartis sur les trois thématiques. Le parcours est ouvert aux étudiants issus des filières scientifiques et médicales de l’UPMC et d’autres universités, selon leur cursus. Les étudiants issus des écoles d’ingénieurs peuvent être intégrés directement en M2 en fonction de leur cursus.


Admission


Les actes de candidature sont à adresser au secrétariat de la mention entre la mi-avril et juin.


Admission au titre de la formation continue


Dans le cadre d’une reprise d’études et/ou d’une validation des acquis de l'expérience, les salariés, demandeurs d’emploi, … avec expérience professionnelle, ayant interrompu leurs études initiales depuis plus de deux ans, doivent contacter directement le service de formation continue de l’UPMC.
            Contact : 01 44 27 82 82
            Email: formation.continue@upmc.fr
            Site : http://www.fc.upmc.fr


CoordonnÉes

 

Responsable pédagogique
Professeur Adrien Six
adrien.six@upmc.fr


Secrétariat du parcours 
Célina SARRAZIN
Courriel : celina.sarrazin@upmc.fr
Tel. +33 1 44 27 88 85
Télécopie : 01 44 27 34 25
Département de formation "Biologie moléculaire et cellulaire"
Master "Sciences, Technologies, Santé" Université Pierre et Marie Curie, Tour 33-34, 1er étage, Pièce 111.
Case postale 147 - 4, place Jussieu, 75252 Paris Cedex 05


 

 

 

Dans cette rubrique